MĂ©ditation ou Sophrologie : comment choisir entre les deux ?


đŸ“· Sabine PERNET


En cette pĂ©riode de rentrĂ©e, vous avez peut-ĂȘtre parcouru les forums des associations Ă  la recherche d’une activitĂ© qui vous fera enfin du bien.

À moins que cette question ne vous trotte dans la tĂȘte depuis l’étĂ©.

Faute d’avoir choisi, vous n’ĂȘtes pas encore passĂ© Ă  l’action ?

Je me propose de vous aider un peu dans cette rĂ©flexion en partageant avec vous quelques informations comme j’avais pu le faire pour l’hypnose il y a quelque temps.

La méditation : un chemin solitaire.

Apprendre Ă  mĂ©diter est un exercice accessible Ă  tous. Que ce soit accompagnĂ© ou au travers d’ouvrages, vous trouverez facilement les techniques nĂ©cessaires pour faire vos premiers pas.

Il existe quelques techniques de respiration utilisées en méditation mais la technique repose essentiellement autre chose.

L’important reste votre capacitĂ© Ă  vous dĂ©tacher de toutes distraction ou prĂ©occupations. A ne plus vous concentrer que sur l’instant prĂ©sent. Vos pensĂ©es, vos sensations  doivent ĂȘtre accueillies comme si vous les examiniez de l’extĂ©rieur, de façon neutre.

À partir de ce moment, mĂȘme si vous mĂ©ditez Ă  plusieurs, sachez que ce sera un cheminement solitaire. Chacun progresse Ă  son rythme et doit lutter contre ses propres Ă©carts d’attention pour rester dans le moment prĂ©sent.

Il n’y a, a priori, personne d’autre que vous pour guider votre progression. C’est Ă  vous, par la pratique et l’analyse de ce que vous avez vĂ©cu durant ces mĂ©ditations, de dĂ©terminer votre cheminement dans la pratique et dĂ©velopper vos techniques.

L’utilisation de supports pour des mĂ©ditations guidĂ©es n’a de sens qu’au dĂ©but du chemin. La plus grande partie de celui-ci se fera seule.

Vous Ă©couterez votre corps, vos sensations et c’est par votre pratique que vous progresserez Ă  petits pas. Pour certains, cette mĂ©thode est frustrante, pour d’autres, elle convient parfaitement.

Sophrologie : la voix comme guide

Commençons pas essayer de clarifier un point déjà abordé à plusieurs reprises sur ce blog : il faut distinguer sophrologie et relaxation.

Alors que la relaxation se limite Ă  provoquer un Ă©tat de bien-ĂȘtre, la sophrologie va plus loin en utilisant cet Ă©tat pour vous aider Ă  initier des changements.

La sophrologie est une discipline qui intĂšgre de nombreuses techniques (dont la relaxation) et qui a un objectif thĂ©rapeutique. Le sophrologue va utiliser la relaxation et la dĂ©tente physique et mentale qu’elle implique pour vous aider Ă  prendre conscience de votre corps et de votre esprit. L’état sophroliminal n’est que le moyen d’accĂ©der Ă  un niveau de conscience qui permet un rĂ©el travail sur soi.

Ce travail est personnel, il est unique Ă  chacun. Il ne peut s’établir qu’au travers d’une relation directe entre le sophrologue et le sophronisĂ©. Il doit exister une alliance entre les deux. Le sophrologue adapte son travail et ses techniques Ă  la personne en face d’elle, en fonction de son Ă©tat Ă  l’instant ’t’.

De fait, ce travail ne peut se faire en groupe, Ă  distance ou sous forme d’enregistrements. Sans interaction, nous restons au niveau de la relaxation, de l’acquisition d’une forme de bien-ĂȘtre.

Contrairement Ă  la mĂ©ditation, la voix du sophrologue vous guide. Que ce soit en groupe de relaxation, au travers d’enregistrements ou encore pour entamer une sĂ©ance individuelle. Cet Ă©tat de relaxation sera atteint par une sĂ©rie d’exercices. Rassurez-vous, rien de bien sportif ! Ces exercices utilisent essentiellement le souffle et des enchaĂźnements de tension / dĂ©tente de groupes musculaires.

À la fin de la sĂ©ance, il vous sera proposĂ© d’échanger avec le groupe ou le sophrologue. Ce sera l’occasion de partager vos ressentis, de comprendre comment les autres vivent les mĂȘmes choses de façon trĂšs diffĂ©rente.

MĂ©ditation ou relaxation ?

Vous l’aurez compris, le choix est trĂšs personnel, mais rassurez-vous, tout n’est pas cloisonnĂ©. Il est tout Ă  fait possible d’utiliser des techniques de mĂ©ditation en sophrologie. En effet, la mĂ©ditation, comme le yoga et d’autres techniques ont inspirĂ© le travail Dr Caycedo. Elles ont donc naturellement leur place.

Choisissez l’une ou l’autre, lancez-vous, le premier pas compte plus que tout. Vous aurez toujours la possibilitĂ© de changer, de mixer, bref de trouver votre Ă©quilibre, et ça, c’est l’essentiel.

4 vues
    l'Ă©veil du coeur 06  
     Association loi 1901  
     Villa Luna
     265 Promenade des anglais
     06200 Nice 
​